La vie est bien plus que ce que vous pensez

[ad_1]

Vous savez, il est parfois très difficile de parler à quelqu'un qui est très triste ou bouleversé. Vous leur dites tout ce que cela ne leur vient pas à l'esprit; ça va juste au-dessus de leur tête. Ils ne peuvent tout simplement pas digérer. Ils vont entendre de ce côté-là, puis il s'envolera. Il est inutile de parler à des gens tristes et bouleversés. Et il est également inutile de parler à des gens extatiques, si pleins de joie. Vous savez que si quelqu'un entre dans le satsang pour la première fois, il se demandera, Guruji a simplement dit: «Hmmm», puis tout le monde a commencé à rire. Il n'a pas fait de blague, il n'a encore rien dit, tout le monde rit, tout le monde est content. Qu'est-ce que c'est? Ça a l'air très fou!

Les gens qui sont en extase profonde et en connaissance ou en amour profond et épanouis, pour eux aussi, il est difficile de leur parler car ils ne sont pas en mode d'écoute; ils sont en mode plaisir. Donc ce que je dis, c'est qu'il n'y a pas de pénurie de grâce, nous avons beaucoup de grâce. Les bénédictions sont là en abondance. Nous devons simplement continuer à faire notre travail, continuer à faire ce que nous devons faire. Vous devriez continuer à faire votre karma, votre travail, c'est important, oui! Il n'y a pas de pénurie; rien ne manque, n'est-ce pas? Oui! Il y a abondance.

Donc, comme la façon dont tout le monde a des difficultés, ma difficulté est de savoir comment faire comprendre à tout le monde qu'il y a quelque chose de si beau, de si inexprimable qui peut se manifester dans la vie des gens et transformer notre planète en ciel. Il est très difficile de transmettre cela, n'est-ce pas! Tellement difficile de transmettre cette vérité, cette connaissance quand les gens sont juste dans leur tête, ils ne comprennent pas; ne comprennent pas qu'il y a quelque chose de plus que ce qu'ils viennent de penser ou de comprendre dans leur petit esprit.

Voir notre conscience est si magnifique et si inexprimable. Sa beauté, sa méditation et sa joie, seul celui qui en fait l'expérience sait; il est donc difficile à transmettre. Quelqu'un m'a demandé de faire en sorte que le membre de sa famille y participe également. Je sais que c'est le souhait de beaucoup d'autres personnes que d'autres rejoignent également. Que les autres jouissent aussi de ces bénédictions, de cette grâce que j'apprécie, n'est-ce pas! Et j'ai dit que c'est aussi ma difficulté, comment transmettre la gloire inexprimable de la Divinité au monde banal où les gens sont juste dérangés par des choses banales. Juste manger, dormir, bavarder; juste la chose courante que vous savez, n'est-ce pas. Si immergé dans la routine, et ce monde est si terne et si ennuyeux. Pour moi, cela semble si ennuyeux et ennuyeux, je ne sais pas comment c'est intéressant pour quelqu'un d'autre.

Sans cette connaissance, sans cette expérience, la vie ne gagne pas cette profondeur et c'est ce qui est nécessaire maintenant, cette profondeur vous le savez. Transmettre cette profondeur au monde, cette vie est bien plus que ce que vous pensez qu'elle est. Il y a tellement de choses invisibles; l'honorer, l'accepter, l'adorer et c'est ce qu'on appelle shraddha.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *